BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Aventure et Nature
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Brésil Classique
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Groupes et Incentive
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Transport Aérien
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Brésil Pratique
BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil : Notre Entreprise




BRÉSIL AVENTURE :  Voyages extraordinaires au Brésil
NOUVEAU SITE !
Bresil Classique - Extensions - Brasilia - Bienvenue A Brasilia 2 Nuits - Brasilia-Cour-Supreme du Brésil-_9477
Aventure Et Nature - Charme Culture - Bresil Baroque Bresil Moderne - logo Olinda
Aventure Et Nature - Sejours Charme - Escapade A Salvador Et Itacare - Salvador Bahia Pelourinho Eglise ND du Rosaire des noirs

La Route Royale


9 jours/8 nuits
/
jours/  en
 







Bresil Classique - Circuits Accompagnes - Architecture Et Culture - Os Guerreiros devant le Pantheon - Brasilia - Architecture Moderne

Aventure et Nature

::

Charme & Culture


La Route Royale

9 jours/8 nuits - / - jours/ en - à partir de 0€


9 jours / 8 nuits sur place

Prix indiqués par personne
(taxes aéroportuaires incluses et sous réserve de disponibilité de places dans la classe tarifaire négociée avec les transporteurs lors de votre réservation)


Itinéraire de votre voyage
JourActivitéHébergementConfort
1
Arrivée à Belo Horizonte - Transfert à l'hôtel
2
Transfert à Ouro Preto et visitePousada do Mondego***
3
Visite de Ouro Preto - Transfert à Tiradentes via São João Del Rei et CongonhasPousada Oleo de Guignard***
4
Visite de Tiradentes - Transfert à BaependiChalés de Minas***
5
Transfert à Cunha via les Serras do Papagaio et da Mantequeira et le Parc National d'Itatiaia Fazenda São Francisco***
6
Matinée activités et visites - Transfert à ParatyPousada do Sandi****
7
Visite de Paraty et navigation pour Ilha GrandePousada Sagu Mini Resort**
8
Activités et visites Ilha Grande - Transfert à Rio via Angra dos ReisHotel Atlantis Copacabana***
9
Visite de RioAvion


Descriptif détaillé du parcours




Jour 1Belo Horizonte
Vol pour Belo Horizonte. Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel situé dans un agréable quartier du centre-ville. Reste de la journée ou de la soirée libre.


Jour 2Belo Horizonte - Ouro Preto
Petit-déjeuner à l'hôtel et transfert à Ouro Preto. Déjeuner. Installation à l'auberge, puis balade à travers les rues illuminées du centre historique où les possibilités d’acheter de l’artisanat local sont nombreuses. Dîner dans un restaurant typique.

Ouro Preto: Marcher dans les rues raides et étroites d’Ouro Preto – qui conservent encore leur pavé original – est comme une promenade dans le temps. Ancienne capitale de l’Etat du Minas Gerais, Ouro Preto attire de nombreux touristes du Brésil et du reste du monde qui souhaitent en apprendre un peu plus sur notre histoire, sur l’art sacré d’Aleijadinho et Ataíde, ainsi que sur les arts et artisanats locaux, et déguster la cuisine typique du Minas Gerais.

La ville a reçu le titre d’Héritage Culturel de l’Humanité par l’UNESCO. Ce titre a permis la préservation de l’un des plus riches complexes architecturaux du pays jusqu’à aujourd’hui.

Ouro Preto était un important centre économique et politique au XVIIIème siècle, lorsque d’énormes quantités d’or furent trouvées dans les montagnes du Minas Gerais, ce qui eut pour conséquence un immense développement de la région. La ville fut également la scène de l’un des plus importants épisodes de l’histoire du Brésil : la Conspiration du Minas Gerais en 1789, lorsque Joaquim José da Silva Xavier (connu sous le nom de Tiradentes – arracheur de dents) se battit pour l’indépendance du Brésil qui était encore une colonie portugaise.

Aujourd’hui, les grandes bâtisses, églises et palais construits pendant le “Cycle de l’or” se sont transformés en musées visités par des milliers de personnes, exposant les objets des anciens propriétaires. Les résidences qui appartenaient aux membres de la Conspiration et les églises baroques décorées d’or dans le plus pur style rococo classique sont, elles, devenues maisons d’arts et d’histoire.

Si vous souhaitez un contact encore plus direct avec la nature, le parc Itacolomi à proximité est un excellent choix, avec ses randonnées et nombreuses cascades.

Artisanat: La diversité dans le Minas Gerais peut être perçue dans la richesse de ses artisanats de pierre, d’argile, de bois, d’argent, d’étain et de fibres tissés. Il est nécessaire de voyager à travers les chemins du Minas Gerais pour découvrir ses talents régionaux. La céramique d’origine indienne est particulièrement importante dans les vallées de Jequitinhonha et de São Francisco, et comptent parmi les plus connus des produits du Minas Gerais. Les artisans créent des objets utilitaires ou décoratifs tels que pots, casseroles, vases, pipes ou images. L’artisanat de stéatite (ou pierre à savon) est fabriqué à Ouro Preto, Congonhas, Mariana et Serro, et inclut également des objets décoratifs ou utilitaires. L’artisanat sur bois est produit dans tout l’état, les pièces les plus communes étant des saints ou des figures historiques. La broderie, le tissage collé de bambous et de textiles, le crochet, le tricot et le travail du cuir peuvent se trouver dans diverses parties du Minas Gerais. Il existe aussi de l’artisanat en étain et en argent. A Ouro Preto et Viçosa, il y a également du cuivre, des feuilles d’acier et d’autres métaux, ainsi que ceux fabriqués avec de l’étain (São João del Rei) et de l’argent (à Tiradentes, Serro et Diamantina).


Jour 3Ouro Preto - Tiradentes
Petit déjeuner et check-out. Visite de l’église do Pilar et de la Casa dos Contos (ancien bâtiment du Trésor Royal). Ensuite vers le Musée de Minéralogie, l’église de St-François d’Assises et le Théâtre. Après le déjeuner, transfert à Tiradentes via São João Del Rei et Congonhas. Installation à l’auberge, visite de la ville et dîner.

Congonhas: Le nom “Congonhas” provient du type de végétation trouvé dans les champs de la région, une plante que les Indiens appellaient le “Congõi”, ce qui signifie en Tupi :”Celle qui nourrit”. Rien ne saurait être plus suggestif... Située dans une vallée et entourée d’impressionnantes montagnes, la ville alimente aujourd’hui l’esprit de ceux qui souhaitent revivre l’ère de l’or. Le complexe architectural et artistique de la Basilique de Bom Jesus de Matosinhos a été reconnu comme Héritage Culturel de l’Humanité par l’UNESCO en 1985. La ville a aussi été le lieu de naissance des travaux maristes au Brésil.

Tiradentes: Elle est située à flanc de coteau de la chaîne de montagnes de São José et est connue pour ses valeurs historiques et culturelles. La ville reçut le nom de Tiradentes, figure emblématique de la Conspiration du Minas Gerais en 1789, qui se battit pour l’indépendance du Brésil contre la couronne portugaise. Son architecture préserve la beauté baroque, sculptée sur les grandes maisons, façades, églises et résidences, avec leurs galets coloniaux et murs en adobe.

Dans les églises, l’art baroque peut être vu sur les autels et les images sculptés par les artisans.

Sur ses rues pavées où esclaves, fermiers et explorateurs sont passés ont lieu encore aujourd’hui des processions et célébrations religieuses telles que la Semaine Sainte ou le Jubilé de la Sainte Trinité (Jubileu da Santíssima Trindade). En plus de toutes ses richesses baroques éparpillées à travers la ville, Tiradentes offre aussi à ses visiteurs les beautés naturelles de la chaîne de montagnes de São José avec ses cascades et sa vue splendide sur la ville.


Jour 4Tiradentes - Baependi
Petit déjeuner et check-outpuis transfert dans une fazenda (ferme-auberge) de la région de de Baependi. Vues panoramiques des montagnes du Perroquet (Serra do Papagaio), du Parc National d’Itatiaia et de la chaîne de la Mantiqueira dont les sommets approchent les 3000 m d’altitude. Installation à l’auberge et déjeuner. Après-midi libre. Dîner. Activités disponibles : pêche, balade à cheval, promenades à pied.

Baependi:La conquête de Baependi remonte à la fin du XVIIème siècle, vers 1692, lorsque Antonio Delgado da Veiga, son fils João da Veiga et l’oncle de Miguel Garcia Velho, le capitaine Manoel Garcia Velho, quittèrent Taubaté (SP) à la recherche d’or. Traversant la Chaîne de la Mantiqueira, ils atteignirent un endroit qu’ils nommèrent maependi (mbaé-pindi signifie “la clairière ouverte” en langue tupi-guarani). L’une des cités survivantes du cycle de l’or, Baependi s’est développée le long du tracé de la Route Royale (Estrada Real), le premier grand axe de communication régulier du Brésil qui reliait la région des mines à Paraty, port duquel partait l’or en direction de l’Europe.


Jour 5Baependi - Cunha
Petit déjeuner et check-out. Transfert dans une fazenda à Cunha, en descendant la vallée du Paraìba, la Serra do Mar (Chaîne de la Mer) et la Chaîne de la Bocaína. Installation à l’auberge et déjeuner. Après-midi libre. Dîner. Activités disponibles : pêche, balade à cheval, promenades à pied. Possibilité de visite d’un atelier de céramique

Cunha: L’or brésilien se vidait par l’Ancienne Route, du Minas Gerais récemment découvert par le port de Paraty en direction de l’Europe. C’était un long voyage depuis le Minas et le dernier tronçon de la Route de l’Or se trouvait entre Freguesia do Facão et Paraty. Freguesia do Facão, plus tard élevée au rang de “Vila”, encore plus tard au rang de “cité”, était utilisée comme point de support par les muletiers qui transportaient de l’or et des minéraux sur le dos des chevaux, des ânes, des Indiens et des esclaves dans un difficile et épuisant voyage. Nous sommes en 1727. Le nom original, Freguesia do Facão, proviendrait d’une adaptation de Falcon, une famille portugaise, à qui ont été attribués les premiers efforts pour créer une communauté autour d’une église dans la zone actuelle de Cunha. Le Portugais Falcon, son épouse et son beau-frère, Frei Manuel, auraient été les responsables des premières constructions dans la région. Avec la nouvelle de la découverte d’or dans le "sertão" (c’est de cette manière que les Portugais et les premiers Brésiliens de l’époque appelaient tout ce qui ne se trouvait pas en bord de mer. Le "sertão", si peu exploité durant les deux premiers siècles de notre histoire, se trouve maintenant peuplé de mineurs, de chercheurs d’or, ainsi que de la bureaucratie portugaise, soucieuse de participer aux bénéfices obtenus par cette activité), Cunha se transforme en un point de change et de troc, en une étape au début de la piste des Guaianazes, qui allait de la côte vers l’intérieur du pays. Freguesia do Facão était connue des muletiers comme la “Boca do Sertão” (la bouche du Sertão). Du déclin de l’or vers 1750 et de l’ascension du café dans la vallée du Paraíba résulta l’âge d’or de l’occupation de Cunha. La promotion au titre de “Vila” date de cette époque. Les pistes de l’or sont pavées afin d’être praticables par les chevaux qui transporte “l’or noir” : le café. Le cycle du café prend fin en 1888 avec l’abolition de l’esclavage.


Jour 6Cunha - Paraty
Petit déjeuner et check-out. Temps libre pour des activités comme pêche, balades à cheval ou promenades champêtres. Transfert en jeep à la Pedra da Macela (env. 40km) et promenade (env. 1h) jusqu’au sommet de la plus haute pointe de toute la Côte Verte, à 1 840m au-dessus du niveau de la mer. Vue panoramique de toute la baie d’Ilha Grande, de la Serra do Papagaio (chaîne du perroquet), du Parc National d’Itatiaia, de la Serra da Mantiqueira, de la Serra do Mar et de la Serra da Bocaina. Déjeuner dans une taverne pour déguster la spécialité de “shitake” (champignons). Continuation du transfert vers Paraty. Installation à la pousada, visite de la ville et dîner au restaurant avec musique “live”.

Paraty: La région d’Ilha Grande fut découverte en 1502 par Gonçalo Coelho, lors de la seconde expédition au Brésil. Mais cette découverte ne doit pas être comparée avec le début de la colonisation par les Portugais. La région commença à être habitée vers 1530, quand l’expédition de Martin Afonso de Souza vint au Brésil pour trouver un chemin vers les mines de Potosi. La région était très fréquentée par les vaisseaux français qui faisaient du commerce avec les indiens Tamoios à la fin du 16ème siècle. Cependant, il n’existe aucun document officiel attestant de ces évènements et c’est pourquoi personne ne connaît exactement la date de la fondation de Paraty.
La première fois que surgit le nom de Paraty fut en 1596 avec l’expédition de Martim Corrêa de Sà qui, venant de Rio de Janeiro, quitta Paraty avec 2’700 hommes (soldats et indiens) vers la vallée du Paraíba à la recherche d’indiens à réduire à l’esclavage. Venant de Rio de Janeiro par bateau, ceux qui recherchaient la richesse traversèrent les montagnes jusqu’à São Paulo et l’intérieur des terres. La découverte d’or au coeur du Minas Gerais à la fin du 17ème siècle transforma Paraty en une porte d’entrée vers l’eldorado brésilien. Puis, d’énormes quantités d’or et d’autres richesses passèrent par son port qui commença à avoir d’intenses mouvements avec l’entrée de tissus, d’outils et d’esclaves, alimentant les besoins de São Paulo et du Minas Gerais. L’arrivée de la famille royale portugaise amena le luxe et le savoir-vivre européen et, en 1844, Paraty reçut le titre de ville. A la fin du 19ème siècle, la construction de la voie ferrée entre São Paulo et Rio de Janeiro à travers la vallée du Paraíba emmena avec elle la route du commerce, isolant Paraty et faisant pratiquement cesser les activités portuaires. L’abolition de l’esclavage contribua également à arrêter la productivité locale, retirant toute la main d’oeuvre. Les premières décennies du 20ème siècle virent Paraty faire un énorme effort afin de maintenir ce qu’il restait du progrès, comme la construction de ponts, l’installation de lumières électriques, ainsi que de l’exportation. Aujourd’hui, 98% des habitants de Paraty et de sa région vivent directement ou indirectement de l’industrie touristique et de nombreuses activités ont été développées pour satisfaire les visiteurs. Paraty reçut également le titre d’Héritage Culturel de l’Humanité.

Artisanat Guarani: Tout l’artisanat Guarani démontre le souci esthétique de reproduire la forêt et ses êtres vivants. L’on peut ainsi voir que leurs tissages et leur vannerie reproduisent les motifs des peaux de serpents et autres léopards; les formes d’animaux sont fréquemment représentées dans les objets de bois ou d’argile.


Jour 7Paraty - Ilha Grande
Petit déjeuner et check-out. Déplacement à pied (10 minutes) jusqu’à l’embarcadère et transfert en bateau vers Ilha Grande sur des eaux transparentes et pleines de légendes de pirates et de corsaires. La région est surnommée “Les Caraïbes Brésiliennes”. Arrêts sur des îles et plages paradisiaques et déjeuner sur une île (fruits de mer ou poisson). Plongée en palmes-masque-tuba. A l’arrivée, enregistrement à la pousada et dîner.

Ilha Grande: Avec une superficie de 174 km², submergée par la végétation de la jungle atlantique (Mata Atlântica) et abritant une très riche faune et flore, elle est légalement protégée par les lois de protection environnementale. Le point culminant en est la Pedra D'água (la pierre d’eau), à 1’037m d’altitude. Cependant, le plus intéressant est le Pico do Papagaio (Pic du Perroquet - 980m), appelé ainsi en raison de sa forme de perroquet. Une grande partie de la surface est occupée par le Parc d'Etat d’Ilha Grande et par la Réserve Biologique de la Plage du Sud. Les voitures et le camping sauvage y sont interdits. Ilha Grande est entourée par une centaine de plages merveilleuses et leurs légendes font la part belle aux histoires de trésors enfouis par les pirates. La crédibilité de ces légendes est renforcée par la découverte de nombreuses épaves de bateaux coulés dans la baie qui entoure l’île. Ici, la nature est une invitation permanente à la pratique des sports aquatiques, de même qu’aux longues promenades dans ses denses forêts.

Le principal territoire urbain de l’île, le village d’Abraão, possède l’infrastructure nécessaire pour subvenir aux besoins des visiteurs en termes de logement et de nourriture.


Jour 8Ilha Grande - Rio
Petit déjeuner et check-out. Temps libre pour la plongée sous-marine (breveté ou non, optionnel, sur demande. Pour les plongeurs certifiés, leur carte de plongeur leur sera demandée). Transfert en bateau vers Angra dos Reis avec arrêts sur des îles et plages paradisiaques et déjeuner sur une île (fruits de mer ou poisson). Plongée en palmes-masque-tuba. Transfert vers Rio de Janeiro par la plus belle route côtière du Brésil. Enregistrement à l’hôtel. Dîner traditionnel (churrascaria) et spectacle de samba.

Rio de Janeiro: Depuis des décennies, Rio de Janeiro attire les touristes du monde entier et reste éternellement connue comme la “Cidade Maravilhosa” (Ville Merveilleuse). Le Pain de Sucre et le Corcovado (la statue du Christ Rédempteur) sont les sites les plus connus, avec les célèbres plages de Leblon, Ipanema et Copacabana. Rio est immortalisée par les paroles des chansons de Vinicius de Morais et de Tom Jobim, deux fidèles parmi les fidèles du soleil “carioca”. Vous trouverez aussi la plus grande forêt urbaine du monde – la forêt de Tijuca – le Jardin Botanique, la lagune Rodrigo de Freitas, la mer et les montagnes qui forment le plus beau paysage urbain de la planète, dit-on !


Jour 9Rio - Rio
Petit déjeuner et check-out puis excursion au Corcovado qui domine toute la ville à plus de 700 m d'altitude. Déjeuner dans une churrascaria puis transfert à l’aéroport et fin de nos services.
 
 
 
 
 

 
abonnement
newsletter
N° VERT : 0800 95 BUGY (2849). Depuis l'étranger : +33 1 4770 0510 recommander
à un ami
 
logo bresil aventureBrésil Aventure - 15 rue des 3 Frères Barthélémy - 13006 MARSEILLE - Immatriculation Atout France : IM075100088
Amazonia Zoe : maillots de bain brésiliens
©2002-2006 BRESIL AVENTURE. Conception et réalisation : JEAN-MICHEL BLONDEAU. Hébergement : ABAXE-COULMANN. Tous droits réservés pour tous les pays.